Gagnon et Belzile

Les Gagnon et Belzile d'Amérique ont quatre ancêtres venus de France, plus précisément de Tourouvre et de La Ventrouze, Perche, Normandie. Ce sont Mathurin, Pierre, Jean et Robert Gagnon.

C'est à Tourouvre, non loin de Mortagne, l'ancienne capitale du Perche, que se trouve la Gagnonnière ou village des Gagnon, maison qui a vu naître les trois frères Gagnon, Mathurin, Jean et Pierre. Dès 1640, les trois frères sont à Québec où ils exploitent un magasin dans la basse ville. Ils sont aussi solidement implantés sur leurs terres de la Côte de Beaupré, à Château-Richer.

En 1655, arrive Robert, le quatrième ancêtre; il s'installe à l'Île d'Orléans. C'est de Jean Gagnon, petit-fils de Robert, que s'implanta en Amérique le nom bien canadien des familles Belles-Îsles et Belzile. Il était marié à une fille du Seigneur de l'Islet et Commandant de la milice de la Rive-Sud et Gardien des Îsles. Ses fils continuèrent à s'appeler ainsi, mais la moitié de sa descendance garda le nom de Gagnon et laissa tomber le Belles-Îsles alors que l'autre moitié fit l'inverse pour retenir Belles-Îsles./ Les Belles-Îsles et les Belzile sont donc des membres de la famille Gagnon.

Les Gagnon et les Belzile qui sont issus des Gagnon, représentent une des familles les plus prolifiques au Québec. Les patronymes Gagnon et Belzile sont portés par plus de 82,000 personnes au Canada. La famille Gagnon est reconnue comme la deuxième famille-souche la plus nombreuse du Québec, et ce depuis les recensements du 19e siècle. En 2015, on estime que les familles Gagnon et Belzile ensemble comptent près de 72 000 descendant(e)s au Québec et 8,000 autres dans le reste du Canada.

Selon certaines recherches, il y aurait aussi 20 000 Gagnon vivant aux États-Unis. Enfin, le nombre actuel de Gagnon et Belzile vivant en Amérique du Nord serait de l’ordre de 100 000, ce qui les classeraient vers le 400e rang des 50 000 premiers patronymes répertoriés en Amérique du Nord. Les Gagnon se classent ainsi parmi les familles les plus nombreuses sur le continent nord-américain.

(Source : Les textes et les images proviennent du magazine « La Gagnonnière »)

The Gagnon and Belzile of America have four ancestors from France, more precisely from Tourouvre and La Ventrouze, Perche, Normandy. They are Mathurin, Pierre, Jean and Robert Gagnon.

It is in Tourouvre, not far from Mortagne, the former capital of the Perche region, that the Gagnonniere or village of the Gagnon family is located, the house where the three Gagnon brothers, Mathurin, Jean and Pierre were born. As early as 1640, the three brothers were in Quebec City where they operated a store in the lower town. They are also firmly established on their lands from Côte de Beaupre to Château-Richer. 

In 1655, Robert, the fourth ancestor, arrived and settled on Île d'Orleans. Jean Gagnon, Robert's grandson, established the Canadian name of the Belles-Îsles and Belzile families in America. He was married to a daughter of the Lord of the Islet and Commander of the South Shore Militia and Guardian of the Islands. His sons continued to call themselves that, but half of his descendants kept the name Gagnon and dropped the Belles-Îsles while the other half did the opposite to retain Belles-Îsles./ Les Belles-Îsles and the Belzile are therefore members of the Gagnon family.

The Gagnon and Belzile, who are from the Gagnon family, represent one of the most prolific families in Quebec. The surnames Gagnon and Belzile are carried by more than 82,000 people in Canada. The Gagnon family is recognized as the second largest strain family in Quebec since the 19th century censuses. By 2015, it is estimated that the Gagnon and Belzile families together have nearly 72,000 descendants in Quebec and 8,000 others in the rest of Canada.

According to some research, there are also 20,000 Gagnon living in the United States. Finally, the current number of Gagnon and Belzile living in North America would be in the order of 100,000, which would place them in the 400th position of the top 50,000 surnames listed in North America. The Gagnon thus rank among the largest families on the North American continent.

(Source: Texts and images from "La Gagnonni2re" magazine)

© Copyright 2022 - Les Familles Gagnon et Belzile inc - Tous droits réservés - Politique de confidentialité / Privacy and Disclaimer